Dispositif CEE : nouveaux ajustements dès le 1er avril

Le 11 mars dernier, un nouvel arrêté a été publié au JORF, modifiant celui du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d’application du dispositif des CEE.

Applicable à compter des 14 mars et 1er avril, l’arrêté redéfinit le périmètre des CEE précarité. Il revoit également les conditions d’éligibilité pour bénéficier des opérations Coup de pouce Rénovation globale .

Face au risque d’un stock important de CEE précarité en fin de 4e période, la DGEC restreint le périmètre

En cette fin de 4e période, la DGEC apporte des réponses aux inquiétudes face au risque d’un stock abondant de CEE précarité avant le début de la 5e période.


Les statuts des ménages pour les primes énergie CEE

Pour les primes CEE hors Coup de Pouce, pour les opérations engagées à compter du 01 avril 2021 ou achevées à compter du 01 octobre 2021, les ménages en situation de grande précarité énergétique, appelés aussi Très Modestes, deviennent les seuls à bénéficier des CEE précarité.

La dénomination ménages précaires n’inclut donc plus que les ménages dont les plafonds de revenus correspondent à l’ancienne catégorie grande précarité

La génération de CEE précarité est donc désormais concentrée sur la catégorie ménages précaires.  Cette mesure anticipe la fin de la bonification des CEE précarité prévue dans le cadre de la 5e période.

Les statuts des ménages pour les opérations Coup de Pouce

Pour les opérations Coup de Pouce Chauffage, Isolation et Rénovation performante d’une maison individuelle, le nouvel arrêté en date du 11 mars 2021 prévoit, en effet, une nouvelle catégorie de ménages modestes qui regroupe les catégories antérieures intitulées ménages précaires et ménages très précaires.

Les ménages modestes bénéficient des bonifications des Coups de Pouce Chauffage  et Isolation (à compter du 14 mars) et pour le Coup de Pouce Rénovation performante d’une maison individuelle (à compter du 1er avril).

Les délais de mise en place de cette mesure sont particulièrement courts et nécessitent une adaptation rapide des acteurs du dispositif. Elle permettra cependant de conserver un stock de CEE précarité raisonnable lors de l’entrée en 5e période et de maintenir un niveau de réalisation de travaux importants pour les ménages précaires.  


Face à des notifications de comportements frauduleux, la révision du Coup de pouce Rénovation globale

Concernant le Coup de pouce Rénovation globale Maison individuelle, la DGEC ajuste les conditions d’éligibilité afin d’endiguer des comportements frauduleux. Ces nouvelles mesures interviennent également suite à la mise en place d’une concertation avec les acteurs début 2021.

Ainsi, l’arrêté prévoit d’ajouter de nouvelles conditions à celles déjà inscrites dans la charte Coup de Pouce à savoir :

  • Un renforcement de la définition de l’audit préalable et l’interdiction pour un organisme de contrôle de faire le contrôle de l’opération s’il a réalisé l’audit
  • L’obligation d’intégrer un geste d’isolation parmi les 3 catégories de travaux
  • L’exigence d’un seuil d’énergie renouvelable (EnR) d’au moins 50% pour bénéficier de la bonification, contre 40% précédemment.

Zoom sur les… Bonus MaPrimeRénov’

NOUVEAUTES !

Depuis le 5 octobre dernier, MaPrimeRénov’ a évolué : tous les propriétaires, occupant et bailleurs, peuvent en bénéficier.

Les bonus France Relance

Bonus sortie de passoire thermique

Les travaux font sortir le logement des catégories étiquette énergie F ou G.

Bâtiment Basse Consommation

Pour les rénovations ambitieuses qui atteignent l’étiquette énergie B ou A.

Conseils travaux

MaPrimeRénov’ finance un accompagnement spécifique tout au long des travaux.

Le calendrier

Vous pouvez déposer votre dossier et demander vos bonus MaPrimeRénov’ à partir du 1er janvier 2021 pour les propriétaires occupants et à partir du 1er juillet 2021 pour les bailleurs… Mais les travaux peuvent être lancés avant !

Ménages classiques Violet ou Rose, votre projet
de rénovation globale concerne une maison individuelle et vous atteignez 55% d’économies d’énergie ?
Profitez du nouveau Coup de Pouce Rénovation globale !

MaPrimeRénov’ reboostée par le Plan de Relance, Sonergia lance son offre !

Désignée mandataire par l’ANAH le 1er juillet dernier pour distribuer MaPrimeRénov’ aux particuliers, Sonergia s’est doté des moyens nécessaires pour porter MaPrimeRénov’ aux côtés des professionnels et artisans.   

Mise en place début 2020 par le gouvernement, MaPrimeRénov’ devait bénéficier dans un premier temps essentiellement aux ménages les plus modestes pour leur permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement à moindre coût. Un élargissement des publics pouvant bénéficier de cette prime était prévu à compter de 2021. Grâce au Plan de relance, MaPrimeRénov’ sera accessible à l’ensemble des propriétaires et copropriétaires occupants ou bailleurs et quels que soient leurs revenus. Les conditions et montants exacts de la prime feront l’objet d’une précision par le Gouvernement d’ici le 1er octobre 2020.  

MaPrimeRénov’ est en mesure de financer une grande variété de travaux d’isolation, de ventilation ou de changement de mode de chauffage, ainsi que la réalisation d’un audit énergétique du logement. Les travaux les plus performants sont désormais mieux financés et le montant de la prime est progressif afin de soutenir plus fortement les ménages qui en ont le plus besoin.  

Depuis le 14 septembre dernier, Sonergia propose l’accompagnement MaPrimeRénov’ aux clients de ses partenaires professionnels. 

Pour plus d’information : https://www.sonergia.fr/nos-prestations/professionnels-de-la-renovation-energetique/maprimerenov-partenaires/ 

5ème période des CEE : Les recommandations du GPCEE

Le Groupement des professionnels des CEE (GPCEE), dont Sonergia est membre fondateur, s’est exprimé à l’occasion de la concertation sur la 5e période des CEE organisée par la Direction générale de l’énergie et du climat qui s’est clôturée le 10 septembre.  

Pour le GPCEE, la plupart des propositions d’évolution du dispositif formulée par la Direction générale de l’énergie et du climat sont des avancées « très positives ».

Mais la 5e période doit aussi être l’occasion de « dimensionner le dispositif à la hauteur de ses ambitions ».

Ainsi, le GPCEE formule plusieurs recommandations :

  • l’ambition retenue pour le niveau d’obligation ne devra pas être uniquement basée sur les scenarios de l’ADEME mais également alignée avec les objectifs 2023 et 2028 inscrits dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie, les CEE constituant le premier outil de politique énergétique dédié à la réalisation d’économies d’énergie.
  • la fixation d’un niveau d’obligation ambitieux devra s’accompagner de mesures visant à renforcer l’incitation au recours des CEE par les bénéficiaires potentiels et à élargir la mobilisation du gisement au-delà de ce qui est identifié dans les études dédiées de l’ADEME (e.g. réel assouplissement des conditions de réalisation des opérations dites spécifiques, ouverture des sites soumis à EU-ETS de moins de 50 MWth aux opérations standardisées CEE, renforcement de la formation professionnelle dans la filière de l’efficacité énergétique en réorientant 50% des programmes existants)
  • la 5ème période devra être opérée avec un maximum de visibilité afin de ne pas rompre la dynamique des travaux soutenus par le dispositif. Le GPCEE souhaite que les contours de cette nouvelle période soient connus bien avant son lancement et que les règles relatives à l’agrément des délégataires soient également fixées très tôt pour que ces derniers puissent être en ordre de marche dès le 1ER janvier 2022.
  • la 5e période doit reposer sur la capacité à véritablement mettre en œuvre la simplification du dispositif en permettant la dématérialisation complète du traitement des dossiers, notamment avec la mise en place de façon sécurisée de la signature électronique pour les attestations sur l’honneur.
  • la future gouvernance du dispositif devra être plus collaborative et permettre d’impulser plus de transparence ainsi qu’une meilleure circulation de l’information générale et des règles applicables.

#SALON Sonergia présent à Pharmacosmetech à Chartres du 15 au 17 septembre

Coup de Pouce Thermostat performant

UNE NOUVELLE AIDE POUR L’INSTALLATION D’UN THERMOSTAT PERFORMANT !

Le 25 juin 2020, l’Etat accélère sur le dispositif en lançant le dispositif Coup de Pouce Thermostat avec régulation performante.

Un nouveau Coup de Pouce ?

Intégrés dans le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), les Coup de Pouce sont des dispositifs mis en place par l’Etat français qui encouragent les ménages et les professionnels à effectuer des travaux de rénovation pour réduire et optimiser leur consommation énergétique. Petit dernier dans la famille des Coup de Pouce  (tels que le Coup de Pouce Isolation ou le Coup de Pouce Chauffage), Coup de Pouce Thermostat vient compléter la collection pour répondre à toutes les problématiques des économies d’énergie dans l’habitat.

Coup de Pouce Thermostat performant

Cette opération est basée sur le déploiement de la fiche d’opération BAR-TH-118 « Système de régulation par programmation d’intermittence ». Elle se matérialise par une incitation financière de 150 euros minimum par logement pour la mise en place d’un thermostat programmable pour les logements équipés d’un chauffage individuel existant. Ce thermostat, connecté avec l’ensemble des émetteurs de chauffage (radiateur, pompe à chaleur…), permet de réguler la température de chacune des pièces avec précision, permettant ainsi d’économiser jusqu’à 15% sur sa facture de chauffage par an.

Pour être éligible à l’opération Coup de Pouce thermostat, le nouvel équipement doit inclure :

  • une régulation de température de classes VI, VII ou VIII pour un système avec boucle d’eau chaude ;
  • une régulation automatique de la température par pièce ou par zone de chauffage pour un système sans boucle d’eau chaude.

Une offre adaptée aux bailleurs sociaux

Sonergia va plus loin et propose aux bailleurs une prime de plus de 180 euros pour la mise en place d’un thermostat programmable. Cette subvention peut être déduite de la facture des travaux ou envoyée par virement. 

Pour obtenir cette subvention, plusieurs étapes sont nécessaires :

  • Accepter l’offre de financement proposée par Sonergia, signataire de la charte ;
  • Faire réaliser l’installation du thermostat par un professionnel ;
  • Remplir des documents relatifs à la pose et la bonne tenue des travaux.

Pour un logement performant

Le Coup de Pouce Thermostat s’inscrit dans une démarche globale de rénovation énergétique du logement. Pour poursuivre ensemble ce parcours de rénovation, Sonergia vous propose des offres techniques et financières adaptées à vos besoins.

Pour consulter l’ensemble des informations relatives à ce dispositif, rendez-vous sur la page du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Vous gérez un parc de logement ?
Retrouvez tous les avantage du partenariat Sonergia et les autres travaux concernés par les opérations Coup de Pouce sur votre page dédiée.

Bailleurs sociaux & foncières, contactez-nous directement !